dimanche 11 juin 2017

Isabelle Filliozat dans "La maison des maternelles"

Isabelle Filliozat était une nouvelle fois l'invitée de l'émission "La maison des maternelles" sur France 5 le 17 mai dernier sur le thème "Comprendre les émotions de nos enfants".

mardi 25 avril 2017

Comment aider nos enfants à gérer leur stress ?



J’ai déjà parlé dans un article du stress qui est sûrement la principale cause de comportements dérangeants chez les enfants. Beaucoup d’évènements dans la vie de tous les jours peuvent causer ce stress.
Je vais donc vous parler ici de différents outils que vous pouvez essayer de mettre en place avec vos enfants pour les aider à gérer ce stress.

mardi 18 avril 2017

Les comportements dérangeants des enfants : les autres causes possibles



Il y a d’autres raisons aux comportements dérangeants de nos enfants que nous allons voir ici.

Le défaut d’information

Votre enfant de 3 ans a dessiné sur le mur du salon, votre enfant de 5 ans ne remet pas le lait dans le frigidaire après s’en être servi…

mardi 11 avril 2017

Les comportements dérangeants des enfants : Et si l’alimentation était la responsable ?



L’alimentation peut entraîner des troubles du comportement de nos enfants. C’est le cas lorsque les enfants mangent du sucre raffiné, certains colorants et additifs, du lait ou du gluten.

mardi 4 avril 2017

Les comportements dérangeants des enfants : Et si le stress était le responsable ?






Le stress, c’est l’effort d’adaptation du corps, de l’organisme à une sollicitation extérieure.
Le stress est donc important, notamment pour assurer notre survie en cas de danger. Nous avons déjà vu que dans ces cas là, notre cerveau déclenche 3 réactions réflexes : l’attaque, la fuite ou le figement. Sans le stress, notre espèce serait éteinte depuis longtemps.
Mais l’excès de stress est délétère pour notre santé mais aussi pour la maturation du cerveau des enfants.

lundi 3 avril 2017

Le livre blanc de l'AEDE "Pour une République garante des droits de l'enfant"

Le collectif Agir ensemble pour les droits de l'enfant (AEDE) rassemble une cinquantaine d'organisations pour défendre et promouvoir les droits des enfants.
En 2016, AEDE a publié ce livre blanc dans le contexte des prochaines élections de 2017.

Etude menée par l'OVEO

L'observatoire des violences éducatives ordinaires (OVEO) mène une étude afin de mieux comprendre le processus de prise de conscience de la violence éducative ordinaire.
Vous pouvez participer à cette étude en répondant au questionnaire. Cela prend entre 10 et 15 minutes.
N'hésitez pas à partager le lien vers le questionnaire autour de vous.

mercredi 29 mars 2017

Vidéos de "Vies de famille"

Voici le lien vers l'émission "Vies de famille" qui était consacré à l'éducation bienveillante avec entre autre Catherine Gueguen :

Qu'est-ce qui se passe dans ta tête ?








"Qu'est-ce qui se passe dans ta tête" est une nouvelle série de 3 minutes destinée aux parents et aux professionnels de l'enfance. Elle est réalisée en partenariat avec la Fondation pour l’Enfance, Fonds de Solidarité pour l’Enfance, la Fondation d’entreprise Wesco, HAPE et la CNAF.

Elle s’appuie sur les éclairages scientifiques internationaux les plus récents et à la pointe du progrès pour décrire comment le jeune enfant et son cerveau se développent en interaction avec ses parents et son entourage. Ce programme court souligne l’importance de postures éducatives adaptées, affectueuses et positives pour accompagner ses progrès et soutenir son évolution.

mardi 28 mars 2017

Les comportements dérangeants des enfants : Et si le cerveau et l’âge de l’enfant étaient les responsables ?






Vous avez remarqué qu’à partir de 18 mois / 2 ans votre enfant qui était si sage, si obéissant, si mignon… s’est tout d’un coup mis à faire crises sur crises ! Partout autour de vous on vous parle de caprices, comédies, cinéma, d’enfant-roi ou tyran. On vous dit d’être plus ferme, plus autoritaire, de le punir ou de le frapper pour qu’il comprenne que c’est vous qui commandez et non lui !
En réalité, la plupart des comportements dérangeants des enfants sont des comportements normaux pour leur âge. Le cerveau de l’enfant est immature à sa naissance, il ne fonctionne pas comme le nôtre et ce n’est pas sans conséquences sur son comportement.

jeudi 23 mars 2017

Les comportements dérangeants des enfants : Et si les adultes étaient les responsables ?






Il y a quelques jours, j’ai vu à la télévision un épisode inédit de « Super nanny » : « Parents sur le tard, nous ne nous en sortons pas avec nos jumeaux ». Cet épisode était très intéressant car les parents avaient déjà lu plusieurs livres sur l’éducation notamment J'ai tout essayé d’Isabelle Filliozat, ils avaient testés plusieurs outils, mais en vain. Alors pourquoi l’éducation positive n’a pas fonctionné avec leurs enfants ? Il suffit d’observer comment les parents se comportent avec leurs enfants pour le comprendre, ils sont sans arrêt sur leur dos à leur dire « Fais pas si, fais pas ça » ou au contraire ils imposent leur point de vue sans donner d’explication aux enfants et sans les écouter.
Sylvie Jenaly leur a d’ailleurs posé la question à la fin de ses deux journées d’observation : « Savez-vous pourquoi il y a de telles crises ? ».

Réponse des parents « non ».

Réponse de Sylvie Jenaly « VOUS êtes le facteur déclencheur des crises. »
Et elle a entièrement raison ! Pour une fois que je suis d’accord avec elle…
Vous pouvez lire plein de livres sur l’éducation, si vous n’êtes pas prêt à vous remettre en question sur votre attitude vis-à-vis de vos enfants, ça ne marchera pas !

Nous allons voir plus en détail en quoi ce sont nos comportements qui déclenchent souvent des crises ou de la rébellion chez nos enfants !

lundi 20 mars 2017

Je soutiens l’association « Stop VEO – Enfance sans violences »






J’ai déjà parlé dans mes précédents articles de l’association « Stop VEO – Enfance sans violences ». Alors, ça y est, l’association est ouverte aux adhésions.

Les objectifs de l’association sont :

vendredi 17 mars 2017

Le sommet de la parentalité


Evènement !
Vous pouvez vous inscrire ici pour accéder GRATUITEMENT à 14 interviews d'experts (dont Noémie de Saint-Sernin et Tarisayi de Cugnac dont j'ai déjà parlé dans mon blog) pour en finir avec les conflits, les cris, les remords et retrouver la sérénité pour tous.
L'évènement commencera ce dimanche 19 mars et durera une semaine.
Donc n'hésitez pas à vous inscrire pour y participer, c'est gratuit. 
Faites aussi tourner autour de vous.

Les préjugés sur l’éducation : « C’est bien joli l’éducation bienveillante mais ça prend du temps pour tout expliquer aux enfants et je n’en ai pas »






Les parents croient souvent que l’éducation bienveillante consiste à expliquer, expliquer et expliquer aux enfants les règles et à les répéter, répéter, répéter jusqu’à ce que les enfants comprennent. Ils sont donc nombreux à dire « vous êtes bien gentils avec votre éducation bienveillante mais moi, je travaille, et je n’ai pas de temps pour ça ! ».
C’est vrai que, dans l’éducation traditionnelle ou autoritariste, les parents vont dire les choses une fois, à la rigueur répéter une fois puis ensuite, ils vont s’énerver et punir leur enfant. Et c’est sur, que vu comme ça, ça ne prend pas beaucoup de temps. Mais les apparences sont souvent trompeuses !
Nous allons donc voir ensemble que pratiquer l’éducation bienveillante prend du temps mais pas tant que cela…

mardi 14 mars 2017

Préjugés sur l’éducation : Réponse à l’article « Mais que fait l’éducation positive ? »



Il y a quelques semaines, je suis tombée sur cet article https://vismaviedejobbologue.wordpress.com/2017/02/24/mais-que-fait-leducation-positive/ où « Bubullette » une psychologue, a « étudié » des groupes facebook sur l’éducation positive ou bienveillante pour écrire sur ce sujet.
Cet article étant très long, je l’avais, dans un premier temps, lu rapidement en sautant certains passages et j’avoue qu’il m’avait alors un peu agacé et je m’étais dit que ce n’était pas un article sur l’éducation bienveillante mais une caricature de l’éducation bienveillante et que l’auteure avait vraiment pris les pires exemples possibles et imaginables pour illustrer ses propos.
Puis, je l’ai relut, plusieurs fois, et jusqu’au bout. Et plus je le relisais, plus je me disais pour certains passages « elle a raison là » mais pour d’autres passages, je me disais « c’est vraiment une honte d’écrire des choses pareilles, surtout venant d’une psychologue ! ».

Alors j’ai décidé de faire un article sur les clichés et les préjugés sur l’éducation bienveillante en m’appuyant sur le sien. Ca me semble vraiment très important de le faire car c’est à cause de toutes ces incompréhensions autour de ce mode d’éducation qu’il est souvent confondu avec du laxisme.

samedi 4 mars 2017

Les préjugés sur l’éducation : « J’ai reçu des fessées et des gifles étant enfant et ça ne m’a pas traumatisé »






Ah oui, vraiment ?
On est très nombreux à croire qu’on n’a pas été traumatisé par les fessées et gifles reçues.
Alors je vais poser deux questions très simples :
Vous souvenez-vous des fessées, gifles ou autres violences corporelles reçues ?
Vous souvenez-vous de ce que vous avez alors ressenti exactement comme émotions ?
Réfléchissez bien…
Alors ? Vous vous en souvenez ?
Non ?

On est en effet très nombreux à savoir qu’on a reçu des fessées et des claques car nos parents nous l’ont dit. Mais on est vraiment très peu à s’en rappeler. Ou alors on s’en rappelle mais on ne se souvient pas de ce qu’on a ressenti : peur, colère, tristesse… On minimise nos émotions quand on ne les nie pas carrément. « Ca ne m’a pas traumatisé », « je n’en suis pas mort » entendons-nous souvent…
D’où nous viennent ces trous de mémoire ou ces dénis ?
Non, on n’a pas la maladie d’alzheimer, du moins, pas encore. Mais ces oublis ou minimisations de nos ressentis ont une raison.

Ces raisons, nous allons les voir dans cet article.

jeudi 2 mars 2017

Le plan de lutte contre les violences faites aux enfants




Hier, 1er mars 2017, Laurence Rossignol a dévoilé le plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants, le premier en France.

Le slogan de ce plan est « Enfants en danger, au moindre doute, agissez ! ».
Ce plan s’étale sur 3 ans, se compose de 4 axes et de 23 mesures que je vais résumer dans cet article.
Si vous voulez consulter le plan dans son intégralité, vous pouvez le retrouver ici.

« Les violences faites aux enfants sont encore trop souvent reléguées au rang de « faits divers » ou dissimulées au sein des foyers. Malgré les mises en lumière médiatiques fréquentes, la conscience de la réalité des violences et la capacité à les prendre en compte, ne semblent pas progresser dans l’opinion publique.
Mobiliser la société dans son ensemble, les familles et les professionnel.le.s pour mieux lutter contre les violences faites aux enfants est une étape indispensable dans le combat que la France mène contre les violences. En signant la Convention des droits de l’enfant, la France s’est engagée à « assurer à l’enfant la protection et les soins nécessaires à son bien-être ». Ce plan vient ainsi compléter les dispositions législatives et réglementaires existantes en matière de lutte contre les violences faites aux enfants. C’est en changeant le regard que la société porte sur ces violences qu’elles reculeront. Ce plan propose des actions visant à sensibiliser, responsabiliser et mobiliser chaque citoyen en matière de prévention et de repérage des violences. » peut-on lire en introduction de ce plan.

mardi 28 février 2017

Super nanny : Analyse des épisodes 3ème partie





Suite et fin de cet article, du moins, pour le moment... (parce que les épisodes rediffusés récemment ne nous ont pas plu du tout, mais alors pas du tout...)

Dans un épisode, on voit une maman (pendant les 2 jours où super nanny quitte la maison et suit ce qui se passe depuis sa chambre d’hôtel) qui applique les méthodes de super nanny, ou du moins, ce qu’elle en avait compris après les 3 jours d’invention de celle-ci, elle s’est littéralement transformée en maman-tyran : cris, menaces (le fameux « toi, tu vas avoir des gros problèmes »)  punitions non-stop !!! C’était tellement catastrophique que super nanny a du revenir chez la maman pour lui expliqué que c’était trop et que ses enfants allaient la détester si elle continuait à crier et punir ainsi.

vendredi 24 février 2017

Super nanny : Analyse des épisodes 2ème partie



Cet article est la suite de celui-ci.

Je continue mon petit tour des points négatifs de cette émission.

Dans un épisode, on assiste au sevrage d’une fille de 3 ans. La maman en a marre d’allaiter sa fille et d’être « un biberon ambulant » selon ses termes. C’est son droit, ça se comprend. Super nanny s’engage donc à l’accompagner dans le sevrage. Elle lui demande, lors de l’énoncé des règles, de réfléchir aux tétées qu’elle souhaite conserver, dans un 1er temps, pour sevrer sa fille petit à petit. Et là, ça fait mal !

jeudi 23 février 2017

Super nanny : Analyse des épisodes 1ère partie






Depuis le temps que j’en parle, voici l’article où je vais vous dire ce que je reproche à l’émission « Super nanny ». Pour ce faire, j’ai regardé bon nombre d’épisodes.

Alors, je vais commencer par les points positifs, parce que, oui, il y en a !

Sylvie Jenaly arrive à mettre le doigt sur ce qui ne va pas dans les familles.

Elle demande aux parents de passer plus de temps avec leurs enfants, de faire des activités avec eux, des sorties avec eux. J’ai vu un épisode où les enfants n’avaient aucun jouet à leur disposition ! Alors du coup, ils jouaient à se battre ou avec les produits ménagers !

mercredi 22 février 2017

Pétitions à signer et à partager pour lutter contre les violences éducatives et la maltraitance à l'égard des enfants


Comme vous le savez, les présidentielles approchent. Comme vous vous en doutez, il faut absolument sensibiliser les candidats aux questions des violences éducatives (physiques, verbales et psychologiques) et de la maltraitance sur les enfants en France.

samedi 18 février 2017

Kenzo, 21 mois



Après mon article où je parlais du décès de David, Amine, Oumar et Yanis, les médias ont récemment parlé de celui de Kenzo, 21 mois.
Je sais, mon blog prend une tournure « glauque » en ce moment mais c’est vraiment pour faire prendre conscience aux français que oui, il y a bien 2 enfants qui meurent chaque jour sous les coups de leurs parents en France, même si les médias n’en parlent pas toujours.

vendredi 17 février 2017

Evènement de la page facebook "Pour une enfance épanouie - Grandir sans VEO"






Tout est dans le panneau.


"Aujourd'hui, suite à une idée de Patrick, nous vous proposons un petit événement pour faire écho aux nombreux décès d'enfants récemment relayés par la presse -mais aussi pour les autres. Et pour allumer une petite flamme d'espoir que cela change.
Nous vous invitons donc à allumer 2 bougies le 22 février, et à envoyer une pensée à tous ces enfants.
Parents et éducateurs, n'hésitez pas à vous faire aider et a vous entourer, vous n'êtes pas seuls !
Merci.
https://www.facebook.com/events/599602780246964"

Et le 52ème pays à interdire les châtiments corporels envers les enfants est…




Mais non, ce n’est pas la France ! La France est le pays des Droits de l’Homme, pas de l’Enfant ! En France, il n’y a que 2 enfants qui meurent chaque jour sous les coups de leurs parents ! Ce n’est pas assez pour faire en sorte que cela cesse ! Du moins, pour les politiciens du groupe « les républicains » !

Non, le 52ème pays à interdire les châtiments corporels contre les enfants est

jeudi 16 février 2017

Les préjugés sur l’éducation : Avant, on respectait nos parents et nos professeurs, aujourd’hui, les enfants ne respectent plus personne !



« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe ; ils sont mal élevés, méprisent l’autorité, n’ont aucun respect pour leurs aînés, et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d’engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. »
Vous savez de qui c’est ? De Socrate, qui a vécu entre 470 et 399 avant JC !

lundi 13 février 2017

Les préjugés sur l’éducation : Il faut bien donner des petites fessées aux enfants pour faire preuve d'autorité






Suite à l’affaire « super nanny » et de la plainte déposée auprès du CSA, j’ai remarqué que les VEO sont tellement présentes dans certains épisodes de cette émission, que la plupart des français ne les voit même plus !
Les gens croient qu’être ferme consiste à crier sur les enfants ! Ils croient qu’être autoritaire consiste à les punir !

vendredi 10 février 2017

S'éveiller et s'épanouir de manière raisonnée


Je vous présente le blog d'une de mes "collègues" de l'association "Stop VEO" : S'éveiller et s'épanouir de manière raisonnée. http://www.seveilleretsepanouirdemaniereraisonnee.com/

jeudi 9 février 2017

40 ans après la Suède, la France va t'elle interdire la fessée ?

Je vous partage un article paru sur le site Lepetitjournal.com, site pour les français qui vivent à l'étranger, en l'occurrence ici, en Suède.

Le 29 janvier, le Conseil constitutionnel censurait l’article de la loi "Egalité et Citoyenneté" concernant la violence éducative ordinaire, non sur le fond mais sur la forme. Ce texte, entériné le 22 décembre dernier par le Parlement, interdisait légalement la fessée, un beau cadeau de Noël pour beaucoup d’enfants. Qui n’aura pas duré longtemps. Vue d’ici, cette prise de position étonne puisque la Suède, précurseur en la matière, a été le premier pays à légiférer contre la maltraitance des enfants en 1979, il y a bientôt 40 ans.

mercredi 8 février 2017

David, Amine, Oumar, Yanis...



Vous avez remarqué comme depuis le début de l’année les médias se mettent de plus en plus à parler des enfants qui meurent sous les coups ou sous les punitions de leurs parents ?
On est loin d’entendre parler des 2 enfants qui meurent chaque jour, mais il y a du progrès.

mardi 7 février 2017

Même qu'on nait imbattables !

Marion Cuerq, française établie en Suède depuis plusieurs années est en train de préparer la suite du documentaire "Si j'aurais su... je serais né en Suède !" (qui n'est plus visible pour des raisons de droit d'image).
Pour que la suite de ce documentaire, "Même qu'on nait imbattables !" puisse sortir en DVD, on a besoin de vous !!!
Vous trouverez toutes les informations ici ainsi que la bande-annonce du documentaire : https://www.touscoprod.com/fr/imbattables
Voici quelques extraits de ce projet :

vendredi 3 février 2017

L'article de la "Fondation pour l'enfance" au sujet de l'émission "Super nanny"

 La Fondation pour l'enfance a écrit un article sur l'émission "Super nanny" que je vous fais partager car j'adhère vraiment à 100% :

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel interpelle Super Nanny


Suites aux nombreuses plaintes de téléspectateurs et d’associations au sujet de l’émission Super Nanny, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a diffusé, le 31 janvier dernier, une série de recommandations à TF1 et NT1, chaînes qui diffusent l’émission.

Les préconisations du CSA invitent, entre autre, les deux éditeurs à demander l’accord des participants avant une rediffusion du programme Super Nanny, mais aussi à être vigilants quant aux scènes qui pourraient gêner l’enfant dans son développement aujourd’hui. Egalement, de faire preuve de prudence vis-à-vis de l’impact que l’émission pourrait avoir sur les familles téléspectatrices, susceptibles d’accueillir les agissements et méthodes de l’animatrice Sylvie Jenaly comme des solutions « inhérentes » à toutes formes de problèmes relationnels avec l’enfant.

Au-delà des recommandations du CSA, la Fondation pour l’Enfance continue de s’interroger sur la bienveillance de Sylvie Jenaly dans ses modes d’éducation et d’accompagnement des familles dans l’émission.

Super nanny : la décision du CSA

 Comme j'ai parlé de cette émission il y a quelques semaines et des raisons qui m'ont poussé à porter plainte auprès du CSA contre celle-ci, je vous donne la suite des évènements.
Le CSA a donc rendu sa décision mardi dernier, vous trouverez le compte-rendu ici

Certains sont déçus de ces préconisations car ils espéraient l'arrêt de l'émission. Mais pour la plupart d'entre nous, on en est plutôt satisfait. Il ne faut pas oublier qu'on est en France et qu'en France, les enfants, on s'en fout un peu voire même beaucoup ! (Je fais référence bien sûr à la saisine du Conseil Constitutionnel par les sénateurs du groupe "les républicains" pour censurer l'article contre les violences éducatives faites aux enfants).

Revenons à ces préconisations qui sont néanmoins intéressantes.

mardi 31 janvier 2017

Pétition pour le rétablissement de l'article interdisant les violences éducatives

 Si ce n'est pas déjà fait, merci de signer la pétition mise en ligne par l'OVEO, STOP VEO et Catherine Gueguen qui demandent le rétablissement de l'article interdisant le recours aux violences éducatives dans le Code civil.
Partagez autour de vous.
Pétition à signer et à partager
Merci !!!

vendredi 27 janvier 2017

Censure de l’article contre les violences corporelles et les VEO



 Voilà, c’est officiel, le conseil constitutionnel a décidé hier soir de censurer notre article qui visait à interdire le recours aux VEO auprès de nos enfants.

Passé le temps de la colère (ceux qui me suivent sur ma page facebook comprendront…), voici le temps de passer à l’action.

Je vous parlerai de l’association « Stop VEO – Enfance sans violences » quand tout sera prêt pour les adhésions et les actions à mener.

Pour le moment, je voudrais surtout revenir sur les désinformations qu’on peut lire ici et là sur internet.

mercredi 18 janvier 2017

MOOC "Agir contre les maltraitances vis-à-vis des enfants, l'affaire de tous"

 Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un MOOC, il s'agit de formations disponibles sur Internet et gratuites.
Ce MOOC sur la maltraitance infantile concerne vraiment tout le monde : qu'est-ce que la maltraitance, comment la déceler, comment signaler, quelles sont les conséquences... ?
Je rappelle qu'en France, 2 enfants meurent chaque jour sous les coups de leurs parents !
La maltraitance, c'est l'affaire de tous ! Ne pas agir, c'est de la non-assistance à personne en danger et la non-protection des personnes vulnérables.

MOOC "Jouer pour apprendre en petite enfance"


Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un MOOC, il s'agit de formations disponibles sur Internet et gratuites.
Que vous soyez parent ou professionnel de la petite enfance, vous pouvez participer au MOOC sur "Jouer pour apprendre en petite enfance"
Vous y apprendrez l'importance de laisser les enfants jouer librement et dehors, entre autre.

Institut Coaching et Neurosciences

 Le site Institut Coaching et Neurosciences propose plusieurs formations gratuites ou payantes sur la parentalité. Ces formations sont dispensées par Nancy Doyon, éducatrice spécialisée et coach parentale au Québec et par Joël Monzée, Docteur en neurosciences au Québec.

J'ai déjà mis des vidéos de Joël Monzée et de Nancy Doyon sur mon blog.
Vous trouverez ici l'ensemble des formations gratuites et ici l'ensemble des formations payantes.

Nancy Doyon et Joël Monzée ont également créé un programme de formation "Cerveau et développement affectif de l'enfant et de l'adolescent" dont la prochaine session ouvrira ses portes dans quelques jours, le 25 janvier prochain.

"Les clefs du passé" et "Les clefs de la colère"

 J'ai déjà parlé plusieurs fois d'une formation en ligne que j'ai fait avec Noémie de Saint-Sernin, coach en développement personnel.

J'ai fait la formation "Les clefs du passé" qui m'a beaucoup aidé à faire la paix avec mon passé pour mieux mettre en place les outils de l'éducation bienveillante (notamment l'accueil des émotions de mes enfants, surtout leurs colères).
Noémie de Saint-Sernin a également fait un programme de formation sur "Les clefs de la colère" pour les personnes particulièrement touchées par cette émotion.

Vous pouvez visionner des vidéos de Noémie de Saint-Sernin gratuitement ici
Même si vous n'avez pas l'intention de vous inscrire à l'un de ses programmes, je vous conseille très vivement de visionner ses vidéos où elle livre vraiment beaucoup de clefs sur notre colère, nos émotions, le poids de notre passé sur notre présent.

Vers une parentalité consciente et respectueuse avec Isabelle Filliozat et Camille et Olivier


J'en ai déjà parlé plusieurs fois : j'ai fait plusieurs programmes de formation sur Internet, disponibles en ligne.
Parmi ceux là, le premier que j'ai fait est celui d'Isabelle Filliozat avec Camille et Olivier du blog "Les supers parents" qui s'intitule Vers une parentalité consciente et respectueuse
Vous avez plus de renseignements ici avec notamment le détail des 6 modules qui composent la formation.
Vous pouvez aussi visionner gratuitement quelques vidéos de ce programme ici

samedi 14 janvier 2017

Vidéos d'Isabelle Filliozat, réponses aux questions de parents

 Voici quelques vidéos où Isabelle Filliozat, que je ne présente plus, répond aux questions qu'elle a reçu de parents :

Même qu'on naît imbattables

 "Même qu'on naît imbattables" est le futur film-documentaire de Marion Cuerq, française établie en Suède depuis plusieurs années. Elle avait déjà fait un film-documentaire sur l'éducation non violente en Suède "Si j'aurais si... je serais né en Suède" (film-documentaire dont j'ai parlé plusieurs fois sur mon blog mais qui n'est plus disponible pour des raisons de droits d'image).

Voici la bande-annonce de ce film :

vendredi 6 janvier 2017

Emissions sur la loi interdisant les violences corporelles et les VEO

 Bonjour à tous et très bonne année 2017 !!!!!
Que cette année soit placée sous le signe de la bienveillance pour tous !
Alors pour commencer, je vous ai sélectionné quelques émissions de radio et de télévision autour de la loi qui interdit désormais tout recours aux VEO (violences corporelles, verbales et psychologiques) auprès de nos enfants.