vendredi 17 février 2017

Et le 52ème pays à interdire les châtiments corporels envers les enfants est…




Mais non, ce n’est pas la France ! La France est le pays des Droits de l’Homme, pas de l’Enfant ! En France, il n’y a que 2 enfants qui meurent chaque jour sous les coups de leurs parents ! Ce n’est pas assez pour faire en sorte que cela cesse ! Du moins, pour les politiciens du groupe « les républicains » !

Non, le 52ème pays à interdire les châtiments corporels contre les enfants est
la Lituanie.

Mais comment ont-ils fait ????

Tout d’abord, ils ont été choqués par le décès d’un enfant de 4 ans sous les coups de ses parents ! Oui, CHOQUES !!! Parce qu'en France, à part insulter les parents et faire parfois des marches blanches, on reste quand même très attaché à notre droit de frapper les enfants. Donc, c'est que ces morts ne nous choquent pas tant que ça finalement...

Ensuite, ils ont fait une pétition pour interdire les châtiments corporels ! Pétition qui a été signée par, tenez-vous bien, 30 000 personnes ! Je rappelle que la Lituanie est un pays de 3 millions d’habitants.
En France, une telle pétition existe. Elle a été signée, tenez-vous bien, par 10 000 personnes ! Je rappelle que la France compte 66 millions d’habitants ! Cherchez l’erreur…
  
Et enfin…. Personne n’a saisi leur équivalent du Conseil Constitutionnel pour faire censurer cette loi !!!! Personne !!!!!

Je suis contente pour la Lituanie et leurs enfants mais cette 52ème place me laisse un goût un peu amer car c'est à la France qu'elle aurait du revenir, dans la logique des choses... Si Bruno Retailleau, le directeur de campagnes de François Fillon, n'avait pas saisi le conseil constitutionnel !

Alors, en France, c’est lors du décès de quel enfant qu’on va enfin se réveiller, être choqué pour de vrai et voter une loi contre les châtiments corporels qui sera promulguée et appliquée ?!

Le 1er mars, Laurence Rossignol dévoilera son plan de lutte contre les violences faites aux enfants. C'est un peu dommage d'attendre la fin du mandat et la censure de notre article qui visait à interdire les violences corporelles, mais bon, c'est mieux que rien. J'attends cette date avec impatience pour savoir ce qu'elle propose de mettre en place.

En attendant, n'oubliez pas de continuer à partager la pétition pour en finir avec les châtiments corporels en France.
Pensez aussi à vous inscrire au MOOC sur les maltraitances et à faire tourner l'information autour de vous car TOUT LE MONDE est concerné par ce MOOC. Il est GRATUIT !