jeudi 22 décembre 2016

Comment éduquer ses enfants sans fessée ?

 C’est désormais officiel : il est interdit pour les parents de recourir aux violences corporelles sur leurs enfants.
Les violences corporelles incluent les tapes sur les mains, les fessées, les claques ou gifles, les pincements, le tirage d’oreilles, le tirage de cheveux, le tirage de bras, le fait de secouer un enfant, de le pousser, de le bousculer, de le saisir brutalement, de le contraindre dans une position inconfortable…

Si pour vous, « éducation » rimait avec « fessée », ne vous inquiétez pas, des solutions existent.
Tout d’abord, la France va recevoir de la part de l’Europe une subvention pour mettre en place des campagnes d’information et de sensibilisation sur cette loi ainsi que des mesures d’aide et de soutien aux parents.
Ensuite, dans mon blog, vous pouvez retrouver beaucoup d’articles qui expliquent pourquoi il faut abolir les violences éducatives ordinaires et surtout, comment.
Voici un récapitulatif de quelques-uns de mes articles qui pourront vous aider :


Les articles sur les VEO :
Les violences éducatives ordinaires (VEO)
VEO : Ne pas frapper, plus facile à dire qu'à faire
VEO : Les effets des châtiments corporels sur le corps et le cerveau
VEO : Les effets des châtiments corporels sur le psychisme, notre santé, les abus sexuels et les violences conjugales
Violences éducatives : Pourquoi une loi est nécessaire pour les abolir ? 1ère partie
Violences éducatives : Pourquoi une loi est nécessaire pour les abolir ? 2ème partie
Violences éducatives : Pourquoi une loi est nécessaire pour les abolir ? 3ème partie
Violences éducatives : Pourquoi une loi est nécessaire pour les abolir ? 4ème partie

Les articles sur les émotions (très important pour mieux les connaître, mieux se connaître et mieux gérer notre colère, notamment auprès de nos enfants) :
Les émotions : Qu'est-ce qu'une émotion et quelles sont les émotions de base ?
Les émotions : Quelles sont les émotions parasites ?
Les émotions : L'importance d'écouter les émotions pour mieux les connaitre et les gérer
Les émotions : Comment aider nos enfants à les gérer ?

Les articles sur les VEO et les émotions, notamment comment guérir son enfant intérieur pour arrêter de frapper nos enfants :
Les émotions et les VEO : Pourquoi les enfants frappés frappent à leur tour leurs enfants une fois adultes ? 1ère partie
Les émotions et les VEO : Pourquoi les enfants frappés frappent à leur tour leurs enfants une fois adultes ? 2ème partie
Les émotions et les VEO : Guérir son enfant intérieur

D’autres articles encore pour mieux comprendre les colères de nos enfants, le fonctionnement de leur cerveau et comment faire pour rester zen en toute circonstance, ou du moins, pour ne plus frapper nos enfants :
Les préjugés sur l'éducation : Les fessées et les punitions ont toujours existé, pourquoi on veut tout remettre en question aujourd'hui ?
Les colères des enfants
Comment aider notre enfant à gérer sa colère ?
Colère des parents : Le kit d'urgence
Comment garder son calme en toute circonstance ?
Comprendre le fonctionnement du cerveau
Vidéos de Noémie de Saint-Sernin (Coach en développement personnel)

Vous trouverez dans mon blog bien d’autres articles sur les méthodes alternatives aux punitions, sur l’éducation bienveillante (qui n’a rien à voir avec du laxisme) ainsi que des vidéos, si la lecture n’est pas votre truc.

Je sais ce que vous allez dire "Elle est bien gentille avec tous ses articles, mais tout ça, c'est bien beau sur le papier mais ce n'est que de la théorie". Oui, à mon niveau, je ne peux que vous donner des informations théoriques. C'est à vous et à vous seul qu'il appartient de passer de la théorie à la pratique, personne ne peut le faire à votre place.
Alors, effectivement, ce n'est pas facile au début parce que ça demande de se reconditionner, de changer ses habitudes. Mais si vous avez vraiment la volonté de changer, vous y arriverez. Ca prendra le temps que ça prendra, mais vous y arriverez !
Et comme le dit Noémie de Saint-Sernin (coach en développement personnel que vous avez vu dans mes liens ci-dessus), "Si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour vos enfants".

Au-delà de l’abolition de toute forme de violence envers les enfants, c’est le regard porté sur eux par les adultes qui doit changer et permettre des relations plus apaisées dans toute la société.