mardi 27 octobre 2015

Comment faire pour que les enfants respectent les règles ?






J'ai déjà expliqué dans un précédent article comment doivent être établies les règles.
Je vais vous donner mes astuces pour que l'enfant les respecte.
Comme déjà expliqué, il y a un an, j'ai rencontré des problèmes avec mon fils qui avait alors 2 ans : il sautait sur le canapé, faisait de la patouille pendant les repas et tapait. Pour ce dernier point, j'ai déjà dit comment j'ai réussi à mettre fin à ce comportement.

Déjà, il faut savoir qu'à part les règles concernant la sécurité de l'enfant et de son entourage, chaque famille a ses règles propres. Il est écrit nul part qu'il est interdit de sauter sur le canapé ou de faire de la patouille pendant les repas. Les règles dépendent de chaque personne, en fonction de nos besoins et uniquement en fonction de nos besoins (et pas du "qu'en dira-t-on" ou du regard des autres). Il y a des personnes que ça ne gêne pas de voir leur enfant sauter sur le canapé, après tout, s'il est vieux ou s'il n'y a pas de table basse à proximité... l'enfant ne risque pas de l'abimer ou de se faire mal en tombant. Ce n'est pas du laxisme, c'est juste que ça ne va pas à l'encontre des besoins des parents.

Mais moi, ça me pose problème. J'ai besoin qu'on respecte le matériel et j'ai besoin qu'on mange proprement à table (je parle pour les enfants qui sont en âge de le faire bien sur, pas des enfants qui commencent à manger tous seuls avec les doigts ou une cuillère).

Comment faire pour qu'un enfant arrête de sauter sur le canapé ?

Avant de connaitre l'éducation bienveillante, j'ai grondé et puni mon fils, je lui ai répété sur tous les tons de ne pas sauter sur le canapé. En vain.
Puis, il y a 1 an, j'ai commencé à m'intéresser à l'éducation bienveillante. J'ai donc appris à établir des règles.
J'ai donc expliqué la règle à mon fils sous une forme positive (et non négative) : on lieu de dire "ne saute pas sur le canapé", j'ai dit "saute par terre" ou "saute quand tu es dehors".
J'ai aussi essayé les "informations" : "le canapé est fait pour s'assoir"
J'ai essayé les choix : "soit tu vas sur le canapé et tu restes assis, soit tu veux sauter et tu le fais par terre".
J'ai obtenu une amélioration. Mais ce n'était pas encore ça... Mon fils sautait effectivement par terre, mais ce n'était pas rigolo car ça ne rebondi pas.
J'ai bien compris alors que sauter est vraiment un besoin pour lui mais sauter sur quelque chose qui rebondi. Je me suis assurée qu'il est beaucoup de temps pour se défouler dehors. Il était également prévu qu'on achète un trampoline pour l'été. Mais en attendant, comment faire pour que mon besoin de respecter le canapé et le besoin de sauter de mon fils soient satisfaits ?
Et bien, c'est tout bête : j'avais dans la chambre de ma fille un vieux matelas qui ne servait à rien à part prendre la poussière. Donc je l'ai mis dans le salon. Et là, miracle, mon fils a arrêté de sauter sur le canapé !
Aujourd'hui, on a également un trampoline sur lequel il se défoule bien, et je continue à sortir le matelas quand il pleut et qu'il ne peut pas aller dehors.

Comment faire pour qu'un enfant arrête de faire de la patouille pendant les repas ?

Mon fils (encore lui...) adorait transvaser lors des repas son verre dans son assiette et vice versa. Ca ne m'aurait pas posé de problème s'il mangeait le fruit de ses expériences... mais ce n'était pas le cas. Et le gaspillage chez moi, ce n'est pas possible !
Je vous passe les cris, énervements, punitions d'avant la connaissance de l'éducation bienveillante...qui n'ont servi à rien !
Je passe directement à l'étape : quel besoin non satisfait se cachait derrière ce comportement inapproprié ?
Je proposais régulièrement de activités "patouille" aux enfants : peinture avec les mains, pâte à modeler, pâte à sel.
Mais je n'avais pas encore proposé des activités de transvasement. J'ai alors proposé à mon fils de transvaser de la semoule, de l'eau. Et bien, là encore, miracle ! Mon fils a arrêter de faire de la patouille/transvasement pendant les repas !

Si je vous explique tout ça, c'est pour vous expliquer que si les enfants ne nous "obéissent" pas, ce n'est pas pour nous embêter ou nous rendre chèvre, ni même pour nous tester comme on l'entend souvent dire. C'est simplement parce que les règles sont mal établies ou empêchent l'enfant de satisfaire un de ses besoins (je parle bien de besoins, pas de désirs !).

Un besoin doit être satisfait et le comportement inadapté de l'enfant continuera tant qu'il ne sera pas assouvis, et ce malgré toutes les punitions du monde !

Pour en savoir plus sur les besoins des enfants et leurs impacts sur leurs comportements, vous pouvez lire l'excellent article du blog des supers parents : http://www.les-supers-parents.com/les-16-besoins-fondamentaux-de-tous-les-enfants/?awt_l=N24fo&awt_m=3yvzQ5LfCq5yGmY

Pour aller plus loin, voici les premiers livres que j'ai lu sur l'éducation bienveillante et qui m'ont aidé à mieux instaurer les règles :
J'ai tout essayé d'Isabelle Filliozat
Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent et Parents épanouis, Enfants épanouis : Cultivez le bonheur dans votre famille de Faber & Mazlish