dimanche 15 novembre 2015

De l'urgence d'éduquer nos enfants dans la paix et le respect et non dans la violence !

 Au vue des évènements récents, il serait plus que temps qu'il y ai une réelle prise de conscience des adultes sur l'éducation à donner à nos enfants !
http://www.oveo.org/etudes-scientifiques-sur-les-effets-de-la-violence-educative-ordinaire/

Les enfants prennent exemple sur nous, nous sommes leurs modèles, ne l'oublions pas. Que pensent les enfants quand les adultes les frappent ? "Frapper est autorisé", "frapper plus faible que soi est autorisé", "pour obtenir quelque chose de quelqu'un, il faut le frapper" ! Sont-ce vraiment ces messages là que nous voulons transmettre à nos enfants ? Non, surement pas ! Donc arrêtons le massacre !

Montrons l'exemple !

Apprenons à nos enfants comment se comporter dans la société, apprenons leur à s'exprimer avec des mots et non des coups !

Par exemple, à l'époque pas si lointaine où mon fils tapait, je lui ai dit maintes et maintes fois : "Si tu n'es pas d'accord, dis : "je ne suis pas d'accord" ou "je ne veux pas"". "Si tu veux quelque chose, demande le correctement et calmement en disant "s'il te plait"".

Je vois bien avec mes enfants que je suis plus disposée à répondre à leur demande quand elle est faite correctement que de façon agressive. Je vois bien qu'ils m'écoutent davantage quand je leur parle calmement que quand je m'énerve ou crie.

Apprenons, expliquons à nos enfants que quand on demande quelque chose avec des mots, calmement, on est plus écouté, on est plus compris et on est plus disposé a trouver une solution pour que tout le monde soit satisfait. Crier, frapper, ne sert pas à se faire entendre !

Apprenons à nos enfants à parler, en les écoutant.

Apprenons à nos enfants à respecter les autres, en les respectant. Même si on n'est pas d'accord, on peut échanger des points de vue sans échanger des coups.

Apprenons à nos enfants à ne pas être violent en ne l'étant pas avec eux.
http://www.alice-miller.com/index_fr.php
Citation de Maria Montessori
Citation de Maria Montessori