jeudi 5 novembre 2015

Comment garder son calme en toute circonstance ?






Entre les "noooooon" de l'un et les colères de l'autre, ce n'est pas toujours facile de garder notre calme. Et pourtant, il ne faut surtout pas intervenir si on est soi même énervé, nous ne ferions qu'envenimer les choses. Je vais vous proposer divers outils pour vous aider à diminuer votre stress, à vous de trouver ceux qui vous conviendront le mieux.

La respiration

Il ne s'agit pas de n'importe quelle respiration. Il faut inspirer normalement (jusqu'en bas, dans le bas du dos et non dans le ventre) et expirer lentement, en abaissant les épaules et les bras. Il ne faut pas inspirer en gonflant la poitrine, ça énerve encore plus.
La respiration apporte de l'oxygène à notre cerveau et nous permet donc de nous calmer.

Le câlin

Quand un enfant est énervé, rien de mieux que de lui faire un câlin. Et oui, le contact physique permet la sécrétion d'ocytocine qui est une hormone qui calme le stress, c'est l'hormone de l'amour.

Boire de l'eau

Boire de l'eau permet de diminuer le stress. Le mieux est de boire l'eau à la bouteille ou à la paille car cela va entrainer un mouvement des lèvres qui détend davantage que si on boit au verre.

Ecouter les sensations de notre corps

Quand on sent le stress monter en nous, le fait d'écouter l'intérieur de notre corps et tout ce qui se passe (le coeur qui bat plus vite, une boule dans le ventre, des tensions dans les jambes...) peut nous aider à reprendre le contrôle et garder notre calme.

Regarder la nature, la verdure

La vue de la verdure, de la nature permet aussi de diminuer le stress : ça peut être votre jardin ou une plante d'intérieur si vous vivez en ville.

Une bonne hygiène de vie

Notre alimentation (trop de sucre qui provoque de l'hyper puis de l'hypoglycémie par exemple), notre manque de sommeil jouent sur notre stress. Donc attention à ce que nos propres besoins soient bien comblés. Il ne faut pas hésiter à prendre du temps pour soi, pour vaquer à nos loisirs de temps en temps, sans les enfants et surtout sans culpabilité.

Ce que je vous conseille, c'est d'essayer chaque jour un outil différent afin de trouver celui qui est le plus efficace pour vous. Bien sur, vous pouvez également enseigner tous ces outils à vos enfants. S'ils vous voient faire, ils seront tenter de faire comme vous. N'oubliez pas qu'ils prennent exemple sur nous.