jeudi 3 mars 2016

Faut-il vraiment demander à nos enfants de nous obéir ?






Beaucoup de parents vont répondre « oui, évidemment ! » à cette question. Et pourtant, l’obéissance est-elle vraiment ce qu’on doit attendre de nos enfants ? Pas si sûr.

L’expérience de Milgram

« L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie réalisée entre 1960 et 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Cette expérience cherchait à évaluer le degré d’obéissance d’un individu devant une autorité qu’il juge légitime et à analyser le processus de soumission à l’autorité, notamment quand elle induit des actions qui posent des problèmes de conscience au sujet. » (source Wikipédia)

Stanley Milgram voulait, à travers cette expérience, comprendre pourquoi les nazis avaient obéit à Hitler.
L’expérience consistait en ceci :
  • un élève devait mémoriser des mots et les réciter et recevait des décharges électriques de plus en plus fortes à chaque erreur.
  • Le sujet naïf (qui croyait en fait faire une expérience sur la mémoire et l’apprentissage) devait vérifier les réponses et envoyer une décharge électrique de plus en plus forte à l’élève à chaque erreur.
  • L’expérimentateur, représentant de l’autorité, demandait d’un ton ferme à l’enseignant d’envoyer une décharge électrique à l’élève à chacune de ses erreurs. Pour cela, il utilisait 4 réponses dans cet ordre : « Veuillez continuer s’il vous plaît », « L’expérience exige que vous continuiez », « Il est absolument indispensable que vous continuiez », « Vous n’avez pas le choix, vous devez continuez ».
L’élève et l’expérimentateur étaient en fait des comédiens et les décharges électriques étaient fictives, mais le sujet naïf l’ignorait (il ne voyait pas l’élève mais l’entendait crier à chaque décharge).
Il en ressort de cette expérience que 65% des sujets naïfs sont allés jusqu’au bout et ont envoyé (ont cru envoyer) à l’élève la décharge électrique maximale (450 volts) alors qu’ils savaient qu’elle serait mortelle pour l’élève ! On peut supposer que ces sujets naïfs ont été habitués dès leur plus jeune âge à obéir à une autorité (leurs parents ou autres adultes responsables de leur éducation).

Voilà résumé en une expérience pourquoi il ne faut pas exiger des enfants qu’ils nous obéissent au doigt et à l’œil. Finalement, nous ne voulons pas que nos enfants deviennent des bons petits soldats qui obéissent sans réfléchir, nous voulons qu’ils agissent en leur âme et conscience et en mesurant les conséquences de leurs actes sur eux mais aussi sur les autres.

Comment faire alors ? Et bien en sollicitant leur coopération plutôt que leur demander de se soumettre à nos ordres.
J’expliquerai dans les prochains articles comment faire.

Pour en savoir plus sur l'expérience de Milgram :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram
et le livre de Stanley Milgram : Soumission à l'autorité