mercredi 24 août 2016

Quand l'éducation bienveillante culpabilise les mamans... au lieu de les rassurer !

 Je dis les "mamans" car en général, ce sont plus les mamans que les papas qui culpabilisent.
J'avais déjà écrit un article au sujet de l'éducation bienveillante qui fait culpabiliser
Pourtant, ce n'est absolument pas le but de l'éducation bienveillante !

Alors je vais de nouveau insister sur certains points :
- l'éducation bienveillante commence par soi-même : on arrête de se mettre la pression pour être un "bon" parent !!!! On est tous un bon parent, on fait tous du mieux qu'on peut.
- l'éducation bienveillante et la perfection, ce n'est pas la même chose ! La perfection, ça n'existe pas ! On peut s'en rapprocher, mais pas l'atteindre, donc là encore, on arrête de se mettre la pression ! et on arrête aussi de la mettre à nos enfants...
- on fait tous des erreurs, c'est humain ! Même le plus bienveillant des parents de cette planète n'est pas parfait et fait des erreurs. Le plus important est d'en être conscient et de demander pardon à la personne qu'on a offensé.
- on n'est pas parfait, on fait des erreurs, et vous savez quoi ? C'est une très bonne nouvelle pour nos enfants. Ils apprennent grâce à nos erreurs que nous ne sommes pas parfaits, que personne n'est parfait et que le monde dans lequel on vit n'est pas parfait ! Ca leur enlève un énoooorme poids, ça leur permet d'apprendre de leurs erreurs, ça leur permet de composer et de faire avec les erreurs des autres. Ca leur apprend la tolérance, l'accueil des émotions, à faire appel à d'autres ressources ou d'autres personnes pour les aider...

Finalement, l'éducation bienveillante, bien loin de la perfection ou de la surprotection des enfants, leur permet d'apprendre à vivre dans le monde dans lequel nous vivons, et non dans le "monde des bisounours" comme on nous le reproche souvent...

Je vous mets le lien vers un article de Nancy Doyon, éducatrice spécialisée et coach familiale à ce sujet :
http://www.sosnancy.com/ce-que-nos-gaffes-de-parents-enseignent-aux-enfants/