mardi 28 février 2017

Super nanny : Analyse des épisodes 3ème partie





Suite et fin de cet article, du moins, pour le moment... (parce que les épisodes rediffusés récemment ne nous ont pas plu du tout, mais alors pas du tout...)

Dans un épisode, on voit une maman (pendant les 2 jours où super nanny quitte la maison et suit ce qui se passe depuis sa chambre d’hôtel) qui applique les méthodes de super nanny, ou du moins, ce qu’elle en avait compris après les 3 jours d’invention de celle-ci, elle s’est littéralement transformée en maman-tyran : cris, menaces (le fameux « toi, tu vas avoir des gros problèmes »)  punitions non-stop !!! C’était tellement catastrophique que super nanny a du revenir chez la maman pour lui expliqué que c’était trop et que ses enfants allaient la détester si elle continuait à crier et punir ainsi.

vendredi 24 février 2017

Super nanny : Analyse des épisodes 2ème partie



Cet article est la suite de celui-ci.

Je continue mon petit tour des points négatifs de cette émission.

Dans un épisode, on assiste au sevrage d’une fille de 3 ans. La maman en a marre d’allaiter sa fille et d’être « un biberon ambulant » selon ses termes. C’est son droit, ça se comprend. Super nanny s’engage donc à l’accompagner dans le sevrage. Elle lui demande, lors de l’énoncé des règles, de réfléchir aux tétées qu’elle souhaite conserver, dans un 1er temps, pour sevrer sa fille petit à petit. Et là, ça fait mal !

jeudi 23 février 2017

Super nanny : Analyse des épisodes 1ère partie






Depuis le temps que j’en parle, voici l’article où je vais vous dire ce que je reproche à l’émission « Super nanny ». Pour ce faire, j’ai regardé bon nombre d’épisodes.

Alors, je vais commencer par les points positifs, parce que, oui, il y en a !

Sylvie Jenaly arrive à mettre le doigt sur ce qui ne va pas dans les familles.

Elle demande aux parents de passer plus de temps avec leurs enfants, de faire des activités avec eux, des sorties avec eux. J’ai vu un épisode où les enfants n’avaient aucun jouet à leur disposition ! Alors du coup, ils jouaient à se battre ou avec les produits ménagers !

mercredi 22 février 2017

Pétitions à signer et à partager pour lutter contre les violences éducatives et la maltraitance à l'égard des enfants


Comme vous le savez, les présidentielles approchent. Comme vous vous en doutez, il faut absolument sensibiliser les candidats aux questions des violences éducatives (physiques, verbales et psychologiques) et de la maltraitance sur les enfants en France.

samedi 18 février 2017

Kenzo, 21 mois



Après mon article où je parlais du décès de David, Amine, Oumar et Yanis, les médias ont récemment parlé de celui de Kenzo, 21 mois.
Je sais, mon blog prend une tournure « glauque » en ce moment mais c’est vraiment pour faire prendre conscience aux français que oui, il y a bien 2 enfants qui meurent chaque jour sous les coups de leurs parents en France, même si les médias n’en parlent pas toujours.

vendredi 17 février 2017

Evènement de la page facebook "Pour une enfance épanouie - Grandir sans VEO"






Tout est dans le panneau.


"Aujourd'hui, suite à une idée de Patrick, nous vous proposons un petit événement pour faire écho aux nombreux décès d'enfants récemment relayés par la presse -mais aussi pour les autres. Et pour allumer une petite flamme d'espoir que cela change.
Nous vous invitons donc à allumer 2 bougies le 22 février, et à envoyer une pensée à tous ces enfants.
Parents et éducateurs, n'hésitez pas à vous faire aider et a vous entourer, vous n'êtes pas seuls !
Merci.
https://www.facebook.com/events/599602780246964"

Et le 52ème pays à interdire les châtiments corporels envers les enfants est…




Mais non, ce n’est pas la France ! La France est le pays des Droits de l’Homme, pas de l’Enfant ! En France, il n’y a que 2 enfants qui meurent chaque jour sous les coups de leurs parents ! Ce n’est pas assez pour faire en sorte que cela cesse ! Du moins, pour les politiciens du groupe « les républicains » !

Non, le 52ème pays à interdire les châtiments corporels contre les enfants est

jeudi 16 février 2017

Les préjugés sur l’éducation : Avant, on respectait nos parents et nos professeurs, aujourd’hui, les enfants ne respectent plus personne !



« Les jeunes d’aujourd’hui aiment le luxe ; ils sont mal élevés, méprisent l’autorité, n’ont aucun respect pour leurs aînés, et bavardent au lieu de travailler. Ils ne se lèvent plus lorsqu’un adulte pénètre dans la pièce où ils se trouvent. Ils contredisent leurs parents, plastronnent en société, se hâtent à table d’engloutir les desserts, croisent les jambes et tyrannisent leurs maîtres. »
Vous savez de qui c’est ? De Socrate, qui a vécu entre 470 et 399 avant JC !

lundi 13 février 2017

Les préjugés sur l’éducation : Il faut bien donner des petites fessées aux enfants pour faire preuve d'autorité






Suite à l’affaire « super nanny » et de la plainte déposée auprès du CSA, j’ai remarqué que les VEO sont tellement présentes dans certains épisodes de cette émission, que la plupart des français ne les voit même plus !
Les gens croient qu’être ferme consiste à crier sur les enfants ! Ils croient qu’être autoritaire consiste à les punir !

vendredi 10 février 2017

S'éveiller et s'épanouir de manière raisonnée


Je vous présente le blog d'une de mes "collègues" de l'association "Stop VEO" : S'éveiller et s'épanouir de manière raisonnée. http://www.seveilleretsepanouirdemaniereraisonnee.com/

jeudi 9 février 2017

40 ans après la Suède, la France va t'elle interdire la fessée ?

Je vous partage un article paru sur le site Lepetitjournal.com, site pour les français qui vivent à l'étranger, en l'occurrence ici, en Suède.

Le 29 janvier, le Conseil constitutionnel censurait l’article de la loi "Egalité et Citoyenneté" concernant la violence éducative ordinaire, non sur le fond mais sur la forme. Ce texte, entériné le 22 décembre dernier par le Parlement, interdisait légalement la fessée, un beau cadeau de Noël pour beaucoup d’enfants. Qui n’aura pas duré longtemps. Vue d’ici, cette prise de position étonne puisque la Suède, précurseur en la matière, a été le premier pays à légiférer contre la maltraitance des enfants en 1979, il y a bientôt 40 ans.

mercredi 8 février 2017

David, Amine, Oumar, Yanis...



Vous avez remarqué comme depuis le début de l’année les médias se mettent de plus en plus à parler des enfants qui meurent sous les coups ou sous les punitions de leurs parents ?
On est loin d’entendre parler des 2 enfants qui meurent chaque jour, mais il y a du progrès.

mardi 7 février 2017

Même qu'on nait imbattables !

Marion Cuerq, française établie en Suède depuis plusieurs années est en train de préparer la suite du documentaire "Si j'aurais su... je serais né en Suède !" (qui n'est plus visible pour des raisons de droit d'image).
Pour que la suite de ce documentaire, "Même qu'on nait imbattables !" puisse sortir en DVD, on a besoin de vous !!!
Vous trouverez toutes les informations ici ainsi que la bande-annonce du documentaire : https://www.touscoprod.com/fr/imbattables
Voici quelques extraits de ce projet :

vendredi 3 février 2017

L'article de la "Fondation pour l'enfance" au sujet de l'émission "Super nanny"

 La Fondation pour l'enfance a écrit un article sur l'émission "Super nanny" que je vous fais partager car j'adhère vraiment à 100% :

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel interpelle Super Nanny


Suites aux nombreuses plaintes de téléspectateurs et d’associations au sujet de l’émission Super Nanny, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a diffusé, le 31 janvier dernier, une série de recommandations à TF1 et NT1, chaînes qui diffusent l’émission.

Les préconisations du CSA invitent, entre autre, les deux éditeurs à demander l’accord des participants avant une rediffusion du programme Super Nanny, mais aussi à être vigilants quant aux scènes qui pourraient gêner l’enfant dans son développement aujourd’hui. Egalement, de faire preuve de prudence vis-à-vis de l’impact que l’émission pourrait avoir sur les familles téléspectatrices, susceptibles d’accueillir les agissements et méthodes de l’animatrice Sylvie Jenaly comme des solutions « inhérentes » à toutes formes de problèmes relationnels avec l’enfant.

Au-delà des recommandations du CSA, la Fondation pour l’Enfance continue de s’interroger sur la bienveillance de Sylvie Jenaly dans ses modes d’éducation et d’accompagnement des familles dans l’émission.

Super nanny : la décision du CSA

 Comme j'ai parlé de cette émission il y a quelques semaines et des raisons qui m'ont poussé à porter plainte auprès du CSA contre celle-ci, je vous donne la suite des évènements.
Le CSA a donc rendu sa décision mardi dernier, vous trouverez le compte-rendu ici

Certains sont déçus de ces préconisations car ils espéraient l'arrêt de l'émission. Mais pour la plupart d'entre nous, on en est plutôt satisfait. Il ne faut pas oublier qu'on est en France et qu'en France, les enfants, on s'en fout un peu voire même beaucoup ! (Je fais référence bien sûr à la saisine du Conseil Constitutionnel par les sénateurs du groupe "les républicains" pour censurer l'article contre les violences éducatives faites aux enfants).

Revenons à ces préconisations qui sont néanmoins intéressantes.